Gemmothérapie – L’églantier

Les Carnets de Vesunna, L'atelier herboriste
Marie-Anne Barny

Rosa canina L., Rosaceae

   Égayant les haies de ses fruits rouges luisants, en hiver, le rosier sauvage ou églantier arbore des défenses ostentatoires protégeant l’entrée de la forêt.

Un peu de botanique

Arbrisseau communs des haies, fourrés, bois clairs et lisières de forêt, il affectionne les terrains secs et rocailleux. Ses tiges vivaces, ligneuses, portent de puissants aiguillons, facilement détachables, on les appelle, à tort, épines. Ses feuilles alternes sont composées de 5-7 folioles dentées. Ses fleurs possèdent 5 pétales délicats de blanc à rosé et 5 sépales asymétriquement barbés.  Les cynorrhodons sont de faux-fruits, en réalité les fruits sont des akènes contenus dans un réceptacle devenu charnu, rouge à maturité. La bourre qui entoure les akènes est bien connue des petits sauvageons qui la glissent dans le col de leurs camarades en guise de poil à gratter.

Bocal ouvert Vesunna Gemmothérapie
Macérat ouvert Vesunna Gemmothérapie

Sans surprise, en gemmothérapie les propriétés des jeunes pousses de l’églantier sont corrélées à celles des cynorrhodons, quoique un peu plus étoffées.

Les bienfaits des jeunes pousses d’églantier 

Tonique – Immunostimulant  

La jeune pousse d’églantier stimule certaines cellules du système immunitaire. Dispersées dans tout l’organisme, ces cellules interviennent dans les défenses non spécifiques de l’organisme, les réactions inflammatoires et allergiques. La gemmothérapie d’églantier prépare l’organisme aux tracas hivernaux et le soutient en cas d’infections récidivantes. Elle est salvatrice sur les terrains fatigués, carencés, tuberculiniques en homéopathie.

  • épuisement 
  • fatigue post-infectieuse
  • frilosité et refroidissements, associé à Ribes nigrum, le Cassis et Quercus pedonculata, le Chêne pédonculé
  • en prévention contre les infections hivernales (rhume, grippe)

Il est indiqué dans les maladies virales récidivantes qui apparaissent lorsque  le système immunitaire est déprimé, comme lors de stress chronique ou intense, ou à certains moments de la vie. 

  • herpès, associée à Ulmus campestris, l’orme
  • verrue
  • immunodépression transitoire de la petite enfance
  • suite de chimiothérapie

Anti-inflammatoire

Frontière interne entre l’environnement et l’organisme, les muqueuses respiratoire et intestinale sont les premières lignes de défenses contre les agents infectieux. Ce sont les gardiennes de notre milieu intérieur. L’action anti-inflammatoire de la gemmothérapie d’églantier est particulièrement dirigée sur ces muqueuses. C’est la jeune pousse des maladies aigües ou récidivantes  en -ite (= inflammation), de la sphère ORL, notamment chez l’enfant.

  • rhinopharyngites et amygdalites récurrentes, associée à Ribes nigrum, le Cassis et Abies pectinata, le Sapin pectiné, chez l’enfant
  • otite
  • rhinite, pharyngite, laryngite, trachéobronchite, bronchiolite
  • éternuements

Sur la sphère digestive

  • colite
  • diarrhée chronique

Sur la sphère cutanée

  • eczéma, démangeaisons
  • furoncle, associée à Juglans regia, le noyer

Sur la sphère ostéo-articulaire

  • rhumatismes, sinovite
  • arthrose des cervicales, de la hanche, du genou, associée à Pinus montana, le Pin des montagnes

 

Anti-allergique

Elle calme tous types d’allergies, notamment celles respiratoires, diminue les migraines d’origine alimentaire et allergique, associée à Ribes nigrum, le Cassis.

Reminéralisant

Elle stimule la synthèse de matière osseuse et sa minéralisation.

  • ostéoporose de la post-ménopause, associée à Pinus montana, le Pin des montagnes
  • retard de croissance chez l’enfant ayant des inflammations ORL récidivantes, associée à Abies pectinata, le Sapin pectiné

Pour en savoir plus sur le sujet, reportez-vous à notre bibliographie.

Place aux commentaires!

2 Commentaires

  1. Sandra Gourgues

    Merci pour tous ces produits et ces informations détaillées qui facilitent mes premiers pas en gemmotherapie. Un site et des conseils de qualité qui doivent être à l’image des personnes qui le font. Je n’hésiterai pas à demander conseil pour mes futurs besoins.

    Réponse
    • Nathalie Neaud

      Merci Sandra d’avoir pris le temps de nous faire ce retour qui nous incite à poursuivre avec cette volonté de faire connaître les atouts de la gemmothérapie. Au plaisir …

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *