Gemmothérapie – Le noyer

Les Carnets de Vesunna, L'atelier herboriste
Nathalie Neaud

Juglans regia L., Juglandaceae

Éléments : feu, eau, terre

Un peu de botanique

Le noyer appartient à la famille des Juglandacées dont il est le seul représentant en Europe.
A l’état sauvage, le noyer est un arbre solitaire qui règne sur les lieux, il peut atteindre 25 à 30 m et vivre 300 ans. Il se développe mieux isolé qu’en noyeraie. En Europe, il est majoritairement cultivé.
Son
ombre dense et particulièrement fraiche signe la présence de l’eau. Lumière et chaleur lui sont également indispensables.

Son écorce d’abord lisse et argentée s’épaissit en vieillissant, devient brun noirâtre et en se fissure longuement.

Le noyer est un des derniers arbres à développer ses feuilles au printemps et un des premiers à les perdre en automne. Ses grandes feuilles (40 à 50 cm) vert foncé sont composées imparipennées, elles comptent 3 à 4 paires de folioles opposées de tailles inégales et une foliole terminale (impaire). Ces folioles sont épaisses, lancéolées et glabres. Leur odeur est aromatique quand on les froisse. Les toutes jeunes feuilles sont d’abord dorées et rougeâtres.

Le noyer est un arbre monoïque. Ses fleurs apparaissent presque en même temps que les feuilles.  Les fleurs mâles sont groupées en longs châtons qui se développent sur les rameaux de l’année précédente avant les fleurs femelles. Ces dernières apparaissent seules ou par deux à l’extrémité de la pousse de l’année

La noix, fruit arrondi de 4 à 5 cm de diamètre est une drupe particulière portée par un court pédoncule. Sa partie charnue de couleur verte (le brou de noix) s’ouvre pour libérer son noyau qui contient deux cerneaux en forme de cerveau dont on tire notamment une huile végétale aromatique, riche en omega 3 (avec un bon rapport omega 3/ omega 6).

Son bois est apprécié des menuisiers, des ébénistes, des armuriers, des sculpteurs, des luthiers… tant sur le plan esthétique que par la facilité avec laquelle il semble se travailler. 

 

La noix, emblématique du Périgord

Les noyers marquent en effet les paysages qui nous entourent. L’AOP « noix du Périgord » permet de garantir l’origine et la qualité associée.

La récolte des noix a lieu en octobre : ramassage, lavage, tri, séchage à l’air chaud, la noix est alors prête à nous régaler :
  • riche en omega 6 et 3
  • riche en oligo-éléments (phosphore, magnésium, zinc)
  • riche en vitamines
  • riche en fibres
  • riche en anti-oxydants

La noix nous offre de multiples bienfaits :

  • sur le système nerveux (la théorie des signatures avaient mis les anciens sur la voie)
  • sur le système cardio-vasculaire
  • sur le système digestif
un véritable trésor alimentaire, à raison de quelques noix par jour.

Le Noyer, une énergie qui invite au mouvement …

L’autonomie

Chez le noyer sauvage on ne trouve pas le coté grégaire des arbres de la forêt qui poussent en groupe et au même rythme. C’est un solitaire qui se développe en bordure de routes, de cours d’eau, de forêts, ou en plein champ.
Il est ancré dans son territoire par ses racines et empêche la majorité des plantes de pousser autour de lui.

La capacité d’adaptation

Si le noyer offre à l’observateur un ensemble harmonieux, il s’agit d’un équilibre général des formes bâti sur un ensemble tortueux : tronc pas complètement rectiligne, branches qui changent de direction brutalement, absence de symétrie, signent son aptitude à chercher la meilleure voie pour se développer. L’harmonie générale se trouverait donc dans cette capacité d’adaptation si particulière. 

La motivation

Dans son ambiance singulière (ombre épaisse, atmosphère silencieuse et pesante), le noyer nous inviterait à écouter nos besoins profonds enfouis à l’intérieur de “notre coquille” pour décider de la direction à prendre et nous mettre en mouvement (la sieste sous le noyer s’avère alors difficile)…

Et justement …

Le Dr Pitera préconise le macérat de noyer dans les périodes de confusion mentale, et de « perte de capacité à décider en cas de changements ». 
Le Dr Bach préconise l’élixir de noyer aux personnes qui rencontrent des difficultés d’adaptation lors de changement et à une protection contre les influences extérieures.

Les bienfaits du macérat de bourgeons de Noyer

Globuleux, gris brun, fermé par deux écailles brunes, les bourgeons du noyer débourent tardivement.

Le macérat de bourgeons de noyer est un macérat particulièrement polyvalent, ses indications majeurs sont les suivantes :

C’est le rééquilibrant du microbiote intestinal

Le macérat de bourgeons de noyer rééquilibre et restaure le flore intestinale, c’est le macérat majeur des dysbioses intestinales. Son action est notable dans les diarrhées suite à un traitement antibiotique.

Il a des propriétés anti-diabétiques 

Le pancréas secrète notamment l’insuline, hormone de régulation de la glycémie. Par son action sur cette glande qu’il aide à dynamiser et régénérer, le macérat de bourgeons  de noyer est particulièrement indiqué dans le diabète de type 2, mais également en cas de pancréatite chronique.

Il a un fort tropisme cutané

Par son action anti-inflammatoire, anti-infectieuse, anti-bactérienne c’est le macérat des troubles cutanés notamment  suppurants : dermatites, dermatoses, eczémas, impétigos mais aussi psoriasis et lupus.

Par son action régénératrice sur le foie, il est aussi préconisé en cas de cirrhose alcoolique.

Ces indications sont données à titre informatif, elles ne se substituent pas à un avis médical.

Sources :

  • Précis de gemmothérapie Fondements scientifiques de la Méristémothérapie” Fernando Piterà di Clima et Marcello Nicoletti Éditions Amyris 2018 ISBN: 978 2 8755 2130 9
  • La phytembryothérapie, l’embryon de la gemmothérapie” Franck Ledoux et Gérard Guéniot Éditions Amyris Collection Primum non nocere 2021 ISBN: 978 2 8755 2155 2
  • Au coeur de soi, au coeur des arbres” Bruno Weiller et Anne-Laure Rigouzzo-Weiller Éditions In Extenso 2014 ISBN 979 10 91148 08 5

Pour en savoir plus sur la gemmothérapie, reportez-vous à notre bibliographie.

Place aux commentaires!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *